Le clicker training

Pour ce nouvel article, je vous propose de nous pencher sur une technique de renforcement positif que j’ai découverte cette année et que j’ai appris à apprécier : le clicker training.

Clicker

Tout d’abord, l’objet: le clicker, c’est cette petite boite en plastique dans laquelle une languette métallique a été intégrée. Lorsque l’on appuie sur cette languette, le clicker émet ce son si distinctif, le fameux « click-clac« .

 

Mais vous allez me dire: « Comment ce simple « clik-clac » peut-il suffire à mon chien pour le récompenser »? 

C’est là que la méthode prend tout son intérêt. Le click n’est pas la récompense en elle même mais la promesse de la récompense. Ce qui signifie qu’à chaque click que l’on va produire, on va récompenser le chien d’une friandise. Vous vous en doutez, le click va alors très vite devenir une bonne nouvelle pour nos poilus ! Et c’est bien là tout le but !

 

Deuxième remarque que vous allez me faire: « Mais pourquoi j’aurais besoin de ce machin alors que j’ai ma voix pour dire à Médor qu’il fait bien? »

Eh bien parce que votre voix ne sera jamais aussi rapide que le click ! En effet, le temps de dire « C’est bien ! » vous aurez cliqué au moins 2 fois, voir plus (pour les rapides !). Le click est donc un instrument très précis qui nous permet d’être très clairs avec nos chiens et toujours super positifs.

Le clicker est aussi un outils très utile pour des chiens qui tolèrent mal le verbal. Certains peuvent s’exciter, d’autres être impressionnés voir prendre peur au moindre son qui sort de notre bouche. Le clicker est très neutre et permet de communiquer en toute tranquillité avec son chien avec toujours cet arrière plan de positif puisque, quoi qu’il arrive, le click est suivi d’une récompense.

 

Ici, je travaille le « autour » avec Joe. Le clicker est dans ma main gauche.

 

Mais comment travailler au clicker?

Au leurre: Cette technique consiste a utiliser une récompense pour guider le chien vers la position désirée. Ex: je mets une friandise devant la truffe de mon chien puis je baisse ma main vers le sol, il va la suivre et se coucher. Je clique puis je récompense. A terme, on enlève la récompense pour que le chien propose l’exercice.

Au shaping ou façonnage: Ce procédé consiste à récompenser tous les petits comportements qui vont vers le comportement désiré. Ex: je veux apprendre à mon chien mettre les pattes sur une boite retournée sur le sol. Il regarde la boite, je clique et récompense. Il s’en approche, je clique et récompense. Il la touche avec la truffe, je clique et récompense. Il pose une patte dessus, je clique et récompense. Et ainsi de suite !

Le chien offre un comportement spontané: Ici, on va cliquer un comportement que le chien va proposer, sans que l’humain n’ait rien demandé. Ex: mon chien s’assoit de lui même, je clique et récompense.

Ces différentes méthodes peuvent se superposer et/ou se pratiquer toutes les trois, pour différents exercices.

 

Les points importants:

  • Cliquer au bon moment. Ça parait simple mais ça s’apprend ! Entre observer son chien, anticiper mais pas trop, réalisé qu’il a bien réalisé l’exercice demandé et le cliquer, il s’en passe des choses dans nos petites têtes d’humanoïdes ! Pour travailler votre efficacité à cliquer, prenez une balle de tennis et un assistant. Demandez à la personne de lâcher la balle par terre de façon aléatoires. Votre but: cliquer au moment précis où la balle touche le sol. Vous allez voir, il faut être précis !
  • Laisser le chien réfléchir. C’est là toute la beauté et l’intérêt de cet outil, il permet de décomposer les apprentissages pour une meilleure mémorisation et compréhension du chien. Ça le fait cogiter ! Donc laissez lui le temps de comprendre et de proposer.
  • Ne pas parler à son chien et ne pas le gronder. Le principe étant de prendre le temps et de laisser le temps au chien, gronder ou parler ne fera que polluer votre apprentissage. De plus, cette méthode évolue dans le positif et c’est bien là tout son intérêt.
  • Le click est toujours accompagné d’une récompense !
  • Le clicker ne sert pas à déclencher le comportement mais à confirmer au chien que le comportement proposé est le bon.

 

Ci dessous, un petit questions/réponses rédigé par Catherine Collignon, éducateur canin et leader du mouvement clicker en France (extrait d’un article disponible dans son intégralité sur www.animalin.net)

 

Capture d’écran 2013-12-05 à 00.15.20

 

Pour plus d’infos: http://www.animalin.net/index.php?Itemid=90&id=111&lang=fr&option=com_content&view=article

Nos autres sites

Equi Faculty - L'école qui a du crin

Forma Zoo

Les Animo de Magno

elementum tempus Sed pulvinar Curabitur nunc consectetur in risus.