Canada – Bilan de 1ère semaine

Voilà donc une semaine que Mishka, Joe, Jarod, Maddy et moi avons débarqué au Canada afin d’y passer 5 semaines pour assister Jacinthe Bouchard. Une merveilleuse expérience, riche en rencontres, en apprentissages et en nouveautés !

Notre première photo de famille, par -27°C !

Notre première photo de famille, par -27°C !

 

Pour commencer, nous avons tous pris l’avion. Une grande première pour les chiens ! Maddy a eu le grand privilège de voyager en cabine, avec moi et s’est comportée de façon exemplaire. Elle a dormi tout du long et ne s’est réveillée qu’une demie heure avant l’atterrissage. Un bonheur ! Quant aux gros, ils ont voyagé en soute… Une grande, grande angoisse pour moi ! J’avais rencontré une personne qui prenait régulièrement l’avion avec sa whippet et qui s’était vu appelé par les agents de l’aéroport, lors de l’un de ses déplacement, car la porte de la cage s’était ouverte, laissant échapper la chienne qui ne se laissait plus attraper, et qui avait atterri (c’est le cas de le dire…) entre les avions, sur les pistes ! Cette histoire (au demeurant très exceptionnelle) m’avais laissé très perplexe vis à vis de ce mode de transport pour mes chiens mais tout s’est bien passé. J’ai récupéré mes gros en 3 gros morceaux à Montréal, en forme et particulièrement bavards. 10h de voyage, ca faisait un peu long quand même, et tout l’aéroport à eu droit à une petite chanson lorsque nous nous sommes retrouvés !

Nous ne sommes pas passés inaperçus à l'aéroport...

Nous ne sommes pas passés inaperçus à l’aéroport…

 

Nous avons ensuite pris la direction de Zoo Académie où nous avons passé deux jours et fais la connaissance de tous les animaux du site: les renards, les loups, les ratons laveurs, les chevaux, le bison, le lama… et bien d’autres mais tous aussi adorables les uns que les autres.

C’est réellement cela qui me frappe au Zoo, c’est que tous les animaux, sans aucune exception, sont attirés par l’humain et à l’aise. Même les plus timides ne se mettent pas dans des états de transe lorsqu’un humain inconnu vient à leur rencontre, même si il y a une proximité physique. Tous ne viennent pas au contact direct, bien sur, mais ils sont tous à l’aise dans leur environnement et en état de bien être évident. Moi qui suis si peu familière des animaux sauvages, j’ai été très agréablement surprise. En y passant quelques jours, j’ai cependant pu me rendre compte que tout cela est compréhensible: l’équipe qui gère, soigne et entraine les animaux est parfaitement à leur écoute. Les soigneurs connaissent les animaux par coeur et ont développé de réelles complicités avec eux. C’est touchant et j’en suis admirative car il m’apparait plus compliqué de devenir l’amie d’un raton laveur ou d’un renard que d’un Berger Allemand. Même si les deux buts sont tout aussi louables !

Parmi les expériences les plus marquantes: donner le biberon à Dalaï, le lama, observer Tonka, le bison, rencontrer les ratons laveurs et leur faire plein de calins car ils sont incroyablement avenants et curieux. L’observation et la rencontre avec les renards a également été un grand moment car ce sont des animaux tout simplement magnifiques et peu communs à approcher… Enfin, j’ai pu assister aux entrainements des premiers corbeaux chercheurs de personnes disparues ! Ils sont les premiers dans le monde a être entrainé pour cela et c’est réellement impressionnant. Je vous en dirait plus la semaine prochaine, lorsque j’aurai pu en observer un peu plus… Mais ca, c’est vraiment unique au monde !

 

Ici avec Milou, l'un des loups de Zoo Académie. Un bisou peu commun !

Ici avec Milou, l’un des loups de Zoo Académie. Un bisou peu commun !

 

Nous avons également passé une partie de la semaine au Centre Canin de Montréal. Là encore, une expérience très riche pour moi avec la rencontre des étudiants qui sont actuellement en train de suivre la Formation Jacinthe Bouchard, celle là même que j’ai eu la chance de suivre l’année dernière chez mon amie Sandrine Otsmane. Tous sont motivés et accueillants ce qui est agréable et promet une belle promotion ! J’ai eu la tâche de diriger les atelier d’entrainement au clicker pour les étudiants: retour aux bases, on a commencé par du click sur humain puis on a démarré sur les chiens. Toujours aussi passionnant de voir les mécanismes se mettre en place dans la tête des gens, les voir comprendre et appréhender cet outils fantastique… Deux jours passer à échanger avec eux sur le clicker et à les guider dans leurs premiers pas, j’étais comme une folle ! J’ai vraiment hâte de suivre leur progression durant le mois qui vient.

Nous avons la chance de pouvoir travailler avec des chiens de refuge qui vivent au Centre Canin pendant la durée de la formation afin d’être entrainés par les étudiants. C’est une opportunité pour eux d’être évalué et mieux connu par les humains qui se chargeront de leurs adoptions et une merveilleuse opportunité pour nous de réhabiliter des chiens. Il y’a notamment une femelle qui m’a « tappé » dans l’oeil, un genre de petit croisée Pitt Bull qui a un bouille à croquer, une énergie débordante et une compréhension immédiate du clicker… j’ai pris beaucoup de plaisir à la clicker en free shaping, j’espère pouvoir en faire plus cette semaine et pouvoir vous en dire plus sur elle.

En bref, une belle semaine, bien remplie et épuisante, autant pour les chiens que pour moi, qui s’achève sur une magnifique promenade sur le fleuve Saint Laurent, entièrement gelé à cette époque de l’année… Des températures polaires, des paysages superbes, des expériences fantastiques… Et il nous reste encore un mois pour profiter de tout ca ! Restez connectés, on vous racontera tout ca 🙂

Nos autres sites

Equi Faculty - L'école qui a du crin

Forma Zoo

Les Animo de Magno

mi, Curabitur felis libero. velit, quis